• Dr Julien Drouart

Palais du Reichstag : visitez la coupole du Parlement

Dernière mise à jour : 8 janv.


Le Palais du Reichstag accumule les symboliques.
Le renouveau démocratique par l'innovation architecturale.

Symbole de la Démocratie allemande, le Palais du Reichstag fera obligatoirement partie de votre programme lors de votre passage à Berlin. Accompagnez-moi lors de la visite guidée Les Classiques à Mitte !


Le Palais du Reichstag est un incontournable.


A l’été 1995, les artistes Javacheff et Denat de Guillebon entreprennent l’emballage du Palais du Reichstag sous un tissu argenté. L’événement sera suivi par le monde entier et plusieurs millions d’Allemands assisteront à sa réalisation. L’œuvre monumentale inscrit le pouvoir politique dans un éphémère toujours renouvelé. L’artistique définit ainsi les enjeux de la nouvelle démocratie allemande.



Bien qu’il n’ait joué pratiquement aucun rôle pendant la période national-socialiste, le Reichstag renvoie systématiquement à la mémoire des totalitarismes. Plus encore, il rappelle la faillite du système démocratique. La démocratie parlementaire avait permis l’accession légale des nazis au pouvoir. Elle avait montré par la même occasion son incapacité à devenir un rempart au fascisme. L’incendie du bâtiment en février 1933 conduit à l’adoption de mesures d’exception qui posent les bases de la dictature.


Après la Réunification, Berlin redevient capitale et le Reichstag accueille à nouveau la Représentation nationale. Cependant, des travaux de rénovation sont nécessaires. Sachant que l’architecture n’est pas neutre et mais le reflet des enjeux contemporains, une question légitime s’impose dans le débat public : quelle forme architecturale symbolisera au mieux le nouveau système démocratique allemand ?


On fait appel au Britannique Norman Foster, un architecte visionnaire qui s’est jusqu’alors distingué par des conceptions modernes. Celui-ci associe dans une même dynamique la modernité et la tradition, le verre et la pierre. Il renouvelle les symboliques en construisant une coupole de remplacement à celle qui avait été détruite après-guerre. L’opacité du premier ensemble laisse désormais place à une structure transparente et ouverte.


Si la prouesse architecturale est indéniable, Foster parvient surtout à donner un visage et une signification à l’Allemagne réunifiée. Mieux encore : les parties supérieures du bâtiment sont accessibles au grand public.


Une plongée au cœur de la démocratie allemande


Il est en effet possible de visiter librement et gratuitement la coupole du Palais du Reichstag. Toutefois, l’accès est réglementé. Une inscription en ligne doit être confirmée au préalable. Le visiteur doit se soumettre aux habituels contrôles d’identité et de sûreté. Enfin, seul un encadrement strict permet d'accéder à la terrasse du bâtiment. Ces restrictions sont évidentes et nul n’aura la prétention de s’y soustraire. En revanche, l’organisation des équipes d’accueil est telle que le mouvement demeure fluide et les attentes très limitées. Sur l’immense terrasse, on profite d’une vue panoramique sur Berlin et les ensembles adjacents (parc du Tiergarten, Sony Center, etc.).


A quelques centaines de mètres du Palais du Reichstag, on remarque l’imposante Nouvelle Chancellerie et le bâtiment abritant les commissions parlementaires. ce sont deux ensembles tout aussi modernes où le verre constitue un matériau prolifique.


L’accès à la coupole à proprement parler est ouvert en plusieurs points. A sa base intérieure, une place ronde se dessine autour d’un gigantesque pilier fait de verres réfléchissants et de miroirs. Une exposition sur l’histoire du modèle démocratique allemand est présentée au visiteur. Celui-ci ne manquera pas de constater en contrebas la salle plénière où siègent les députés allemands.


Par la suite, un immense escalier circulaire donne accès au sommet de la structure dans une ascension inoubliable. Des audio-guides sont à disposition du public. Par ailleurs, le service des visiteurs offre également la possibilité d’assister à une présentation d’une heure sur le fonctionnement des institutions politiques en Allemagne. L'exposé est suivi d’un passage sur la terrasse du bâtiment. Les modalités d’inscription sont par ailleurs les mêmes que celles précitées.


Quand l’architecture reflète les ambitions politiques


Au sortir d’un 20e siècle terrifiant, l’Allemagne réunifiée était confrontée à deux problématiques. Il s’agissait en premier lieu de définir un modèle démocratique dans lequel les citoyens seraient au contact de leurs représentants. La confiance n’exclut pas le contrôle.


Le nouveau Reichstag réussit magnifiquement à matérialiser dans un seul ensemble architectural les symboliques de la transparence, de la proximité et de l’ouverture. Les conditions d’accès restent finalement très souples au regard de l’importance stratégique des lieux et tendent à leur meilleure démocratisation. Le Reichstag apparaît alors par son architecture et les services proposés auprès du grand public comme la vitrine de la nouvelle Allemagne. Au-delà de considérations politiques, une visite peut se contenter du visuel pour profiter d’un panorama et d’une architecture grandiose.


Dans un second temps, un autre défi était à relever, à savoir le rapport au passé. Le Reichstag, est-il bon de le mentionner, n’a pas été reconstruit mais rénové. Les travaux de rénovation ont permis la modernisation d’un ensemble préexistant dont les bases actuelles sont d’origine. Autrement dit, la pierre rappelle d’où nous venons et le verre indique où nous allons : de la terre vers le ciel.


La réalisation de Foster est essentielle au politique. Il n’y a pas de déni historique. La démocratie allemande n’efface pas le passé de la Nation, aussi sombre et tragique fût-il. Par conséquent, une visite du Palais du Reichstag s’impose à tout visiteur de passage en capitale allemande.


Atouts

  • Une prouesse architecturale

  • La force des symboliques

  • Les conditions d’accès très démocratiques

Limites

  • L’absence de toilettes publiques en nombre suffisant

  • Une vision idéalisée du système démocratique allemand

Pour aller plus loin

139 vues0 commentaire