top of page
  • Photo du rédacteurDr Julien Drouart

Mémorial soviétique au parc Treptow : retour vers le passé

Dernière mise à jour : 26 déc. 2023


Mémorial soviétique au parc Treptow : retour vers le passé

Le Mémorial soviétique au parc Treptow (Sowjetisches Ehrenmal im Treptower Park) à Berlin est l'un des plus grands lieux de mémoire existant à Berlin. Fortement imprégné d'idéologie, il n'en demeure pas moins un espace naturel très agréable à visiter.


Le Mémorial soviétique au parc Treptow vaut le détour. C'est aussi un coup de cœur personnel.


La dernière grande bataille de la Seconde Guerre mondiale se déroula dans un Berlin en ruines. Si l'effondrement du IIIe Reich paraissait inéluctable depuis les années 1942-1943, il poursuivit néanmoins le conflit jusqu'à un effondrement total. La guerre totale contre l'URSS mobilisait près de 80% des unités allemandes sur le front Est.


Les Soviétiques ont conquis/libéré la capitale au prix d'une victoire à la Pyrrhus, perdant près de 100.000 combattants. Les corps ne furent pas rapatriés en URSS mais inhumés à Berlin. Trois sites furent ainsi aménagés : près du Tiergarten, à Pankow et à Treptow. Ce dernier est le plus remarquable, s'imposant par des perspectives gigantesques suivant les codes héroïques de l'Union soviétique. Il avait pour but d'offrir une sépulture et un hommage aux soldats tombés, mais aussi de célébrer la grande guerre patriotique.


Inauguré en 1949, le Mémorial soviétique au parc Treptow est devenu un lieu de commémoration à la fois russe et est-allemand. Ainsi, on cherchait à transcender le souvenir de la guerre pour faciliter le rapprochement fraternel entre les peuples. Le lieu fut le théâtre de l'un des derniers soubresauts de la RDA en janvier 1990 lors d'une manifestation pour l'amitié avec l'URSS. Il appartient aujourd'hui à la Fédération de Russie.

L'entrée du Mémorial soviétique au parc Treptow.

Une redécouverte monumentale du passé soviétique


Sur le bas-côté de la Puschkinallee, un arc de triomphe accueille les visiteurs au milieu de la forêt. On y reconnaît les symboles soviétiques : un marteau et une faucille croisés sur une étoile. L'édifice ouvre sur une allée boisée magnifiquement entretenue. Au bout de celle-ci, une sculpture de grande taille représente une femme agenouillée : il s'agit de la mère patrie reconnaissante.


Soudain, face à celle-ci surgit un ensemble gigantesque, grandiose et colossal. Des oriflammes de granit rouge stylisés s'abaissent. Sur leurs côtés, les statues de deux soldats soviétiques, eux aussi agenouillés, se posent comme les gardiens du temple. Tout en longueur, un terre-plein immense est flanqué de sarcophages sur lesquels des reliefs glorieux célèbrent la grande guerre patriotique. Une statue encore plus immense achève l'ensemble, celle du héros combattant. Dans ses traits, un jeune officier portant un enfant, l'avenir du monde, et tenant de son autre main une épée. Il écrase une croix gammée brisée.


Le tout est très impressionnant. Si l'architecture imposante et héroïque interdit toute ambiguïté quant à la nature des lieux, il n'en demeure pas moins que visuellement, ces lieux offrent de multiples perspectives. En effet, le mémorial est aussi un parc naturel.

L'immense statue au Mémorial soviétique au parc Treptow.

Un lieu de mémoire mais aussi de rencontres


Les symboles politiques ne trompent personne sur la vocation première du Mémorial soviétique au parc Treptow. Ce dernier sert à la glorification du soldat victorieux et du régime soviétique. L'architecture n'est pas neutre et il ne peut pas y avoir d'ambiguïté. Malgré les considérations idéologiques, il faut voir l'ensemble pour ce qu'il est devenu.


Le mémorial impressionne plus qu'il n'éduque. Les codes soviétiques sont évidents, mais le cadre de l'hommage est très vite dépassé, malgré leur présence. En effet, le mémorial est un parc très agréable ouvert à tous, dans un esprit de détente et de contemplation. Mieux, c'est un espace où le visiteur plonge littéralement dans la découverte d'un passé révolu. Il offre une promenade dans un temps ancien dont tous les codes sont encore visibles. À ce titre, une visite s'impose aux historiens et aux photographes en quête d'un retour vers le passé.


Rien n'empêche également de s'y reposer pour observer le coucher de soleil. Comme lors d'une promenade en forêt, il est recommandé de choisir une journée ensoleillée et estivale pour venir visiter le Mémorial soviétique au parc Treptow.

Les reliefs de la Grande Guerre patriotique.

Atouts

  • Architecture héroïque absolument fascinante

  • Perspectives monumentales

  • Lieu de promenade, de rencontre et d'histoire

Limites

  • Un intérêt assez subjectif qui dépendra des motivations de chacun

  • Absence de contre-poids idéologique ou de discours critique

Pour aller plus loin

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page