• Dr Julien Drouart

Musée des Alliés : approche de la colonie américaine

Dernière mise à jour : 7 janv.


Le Musée des Alliés est consacré à Berlin-Ouest.
Une Jeep de l'Armée américaine

Le Musée des Alliés rappelle l'importance stratégique de la présence alliée à Berlin-Ouest pendant la Guerre Froide. Un peu vieillot, il n'en demeure pas moins une belle découverte. Accompagnez-moi lors d'une visite guidée du musée !


Le Musée des Alliés mérite votre attention.


Depuis la Réunification allemande, les espaces muséaux et mémoriels consacrés à l'ancienne Allemagne de l'Est se multiplient à Berlin selon un agenda bien huilé. En revanche, l'ancien Berlin-Ouest ne bénéficie pas du même intérêt. Étonnamment, il disparaît du récit national.


Pourtant, les secteurs de l'ouest de la ville avaient pendant la Guerre froide choisi la normalité anormale. Leurs habitants avaient fait le choix de vivre enclavés au sein d'un territoire étranger et hostile. En embrassant le modèle occidental, les Berlinois de l'Ouest posèrent un regard différent sur la présence des forces d'occupation américaine, britannique et française. Celles-ci furent progressivement perçues comme protectrices ; l'élément fondateur restant l'épisode du Blocus des années 1948/49. Malgré les soubresauts des années de Plomb, l'amitié devait persister.


Le départ des troupes alliées en 1994 ouvrit la porte à la reconnaissance officielle. Peu après, le Musée des Alliés fut inauguré au cœur de l'ancienne colonie américaine.


Une muséographie diverse et complémentaire


Le Musée des Alliés est établi dans les bâtiments d'origine de la communauté américaine. Le cinéma Outpost accueille une exposition consacrée aux années de l'immédiat après-guerre. On y aborde les questions de la dénazification et de la démocratisation de la société allemande, autour d'objets et d'une iconographie de qualité.


Ces thématiques s'effacent rapidement devant la mise en scène grandiloquente autour du Blocus de Berlin. Malheureusement, la muséographie s'avère assez chaotique et au final difficile d'accès tant les informations s'enchaînent sans fil directeur clairement défini. Dans l'autre bâtiment, une seconde exposition évoque la présence alliée sur la période allant de 1949 jusqu'au départ des troupes. Une fois encore, et en dépit de certaines curiosités, l'ensemble manque d'accroche intuitive.


La véritable plus-value du musée se trouve en réalité en extérieur avec l'exposition des objets de grande taille. Le visiteur verra pêle-mêle un mirador 4e phase de construction du Mur, un wagon du train militaire français, ou encore l'authentique Checkpoint Charlie. Surtout, se trouve un appareil de l'aviation britannique ayant participé au ravitaillement de Berlin-Ouest pendant le Blocus. L'intérieur de ces ensembles est accessible uniquement en visite guidée.


Un musée pour comprendre Berlin-Ouest hier et aujourd'hui


Loin des sentiers touristiques, le Musée des Alliés rappelle l'importance de la présence alliée pour Berlin-Ouest et l'entière Allemagne de l'Ouest. On comprendra alors la centralité d'un événement tel que le Blocus. L'épisode constitue la pierre angulaire de la constitution de la RFA. A ce titre, l'intitulé de l'exposition permanente 'Comment des ennemis devinrent des amis' est tout à fait significatif des enjeux de l'époque et d'aujourd'hui.


Il est vrai que la muséographie souffre d'une accessibilité compliquée. Ce problème peut rapidement être surmonté en choisissant un accompagnement guidé. C'est une alternative d'autant plus aisée que l'entrée du musée est libre et gratuite.


Surtout, on applaudira l'absence de parti pris manichéen. La mise en perspective de Berlin-Ouest ne se construit pas sur une dépréciation du modèle soviétique. Au contraire, elle valorise l'identité ouest-berlinoise en s'appuyant sur la présence alliée. Au final, le Musée des Alliés s'avère indispensable au visiteur souhaitant comprendre Berlin-Ouest.


Atouts

  • L'histoire de Berlin-Ouest enfin mise en avant

  • L'impressionnante collection des grands objets

  • Une information en français dans le texte

Limites

  • Une exposition quelque peu vieillissante et peu accessible

  • Des grands objets accessibles qu'en visite guidée

  • Assez excentré et difficile d'accès depuis Mitte

Pour aller plus loin

148 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout